28 juin 2009

dans la boutique


Un petit tri s'impose de temps en temps, l'occasion d'offrir une nouvelle vie aux objets qu'on a aimés, et qui doivent aujourd'hui laisser la place à d'autres...
Deux jeux de cartes hollandais dans la boutique.
Vendus. Merci !

25 juin 2009

le clown blanc

Carte postale ancienne, atelier A. A. Serra Ribeiro, Lisbonne.

22 juin 2009

merveilles de l'ombre (suite)

Prises dans l'ouragan d'un déménagement, les merveilles de l'ombre sont passées de leur grenier à une petite cave. Une épreuve douloureuse pour elles mais aussi pour leur propriétaire qui, depuis, frémit chaque jour de les savoir si à l'étroit. Le temps et le courage lui manquent pour redonner un peu d'air et de réconfort à ces pauvres petites, dont le nombre a pu déconcerter les déménageurs…

« Je déménage toujours avec les commissionnaires de Drouot parce qu'ils travaillent bien et sont très sympa. Ils étaient quatre pour ce déménagement et quand ils sont entrés chez moi, ils m'ont dit "Oh bah y'a pas grand chose" alors j'ai répondu que dans le grenier il y avait une collection de chaises et de bureaux pour enfants. Ils ont haussé les épaules parce qu'ils s'imaginaient qu'il y avait quatre pauvres chaises de 20 cm de haut, alors je leur ai dit que le plus simple c'était de monter pour qu'ils voient un peu de quoi il s'agissait. Le premier est monté, il a poussé un grand "Ah... oui... quand même !" et il est resté perché sur l'échelle de meunier pendant vingt bonnes secondes. Alors les autres sont tous montés les uns après les autres et ils étaient hilares. J'avais l'impression qu'ils voyaient de moi quelque chose de super intime. C'est eux qui ont fait cet empilement dans la cave. Depuis, je les maudis un peu parce que j'aimais bien, quand elles étaient dans leur grenier, aller y faire un tour et les regarder. Là, je ne peux rien en faire, c'est un vrai jeu de mikado. Ça me fait plaisir que tu les mettes sur ton blog. J'ai l'impression que je les sors un peu de leur cave. »

20 juin 2009

en piste

Depuis sa première présentation, le projet playmo a subi de grands remaniements… Le nouveau casting est prêt, nous n'attendons plus que le petit rayon de soleil du matin pour réaliser le grand shooting ! Demain, peut-être… Vos encouragements, lors du premier billet, ont été très appréciés. Merci !

18 juin 2009

en privé #1

Nous sommes invités ce soir... chez Frédéric Baron, photographe, qui s'était gentiment prêté au jeu des présentations et nous dévoile aujourd'hui une partie de sa collection de chaises pour enfants.
Elles viennent de Londres, Bruxelles, Berlin… mais ont toutes en commun le privilège d'être choyées par leur propriétaire, le petit nom dont elles sont affublées en témoigne.
Dans l'ordre, « Trente », la petite Casala, arrivée dans la maison à l'occasion du 30e anniversaire de Frédéric ; les chaises « Saint-Maur », parce qu'elles proviennent d'une école primaire de la rue Saint-Maur à Paris ; « Tomate », qui se camoufle toujours près des meubles rouges, ici en bonne compagnie sous une illustration de Robert Ryan ; « Estivale jaune », qui adore les bains de soleil ; la petite orange, une des chouchoutes ; et pour finir « Chaussette », un peu frileuse. Elles ont parait-il de nombreuses sœurs qu'il me tarde de rencontrer, quand notre hôte nous enverra une nouvelle série… Merci infiniment, Frédéric, pour cette visite privée !
Photographies Frédéric Baron.

16 juin 2009

petite série

Deux cartes postales adressées à « ma petite Lily chérie », signées de « ton grand mari ». Sans date.

15 juin 2009

cahier d'écolier

Une modeste trouvaille des brocantes du week-end. Un cahier d'écolier belge dont la superbe couverture est illustrée par Jean Droit.
Le texte de la 2e de couverture fait écho à une des thématiques que j'ai explorées par ailleurs : les préoccupations hygiénistes, propres au début du XXe siècle, guident le quotidien scolaire jusqu'à la conception du mobilier. « Les pupitres et les sièges doivent s'adapter à la taille de chacun. Le meilleur système est celui dans lequel le pupitre et le siège sont indépendants. », des préconisations qui seront suivies par les designers et les fournisseurs de mobilier scolaire. Ce cahier est le n°9 d'une collection de 72 couvertures, coéditée par la Croix-Rouge, la deuxième série (n°9 à 16) étant consacrée au thème de l'hygiène.

11 juin 2009

une avancée...

Suite du billet précédent...
Lundi dernier, je recevais de la part de Guillemette Delaporte une réponse assurée sur l'enquête en cours : selon un ancien collaborateur de Marcel Gascoin, chef d'agence de 1949 à 1953, la petite chaise d'école ne serait pas de lui !
Mardi, je recevais, grâce au concours de Guillemette Delaporte toujours et de Pierre Gencey, une image extraite d'un magazine de l'époque montrant la chaise en contexte, avec la signature de Jacques Hitier !
Toutefois, quelques questionnements s'imposent... Si l'on se fie à l'article publié dans mon premier billet, il s'agirait, sur l'illustration, du modèle diffusé par le fabricant Mullca (avec les pieds coudés), alors que Jacques Hitier fut cofondateur du concurrent Mobilor, qui a également édité ce modèle mais avec les pieds arrière courbés. Jacques Hitier aurait-il signé les deux modèles ? Bien que cette chaise semble parfaitement assortie à la table de Jacques Hitier, peut-on se fier à une légende d'illustration, sachant que la chaise, très répandue à l'époque, est aussi utilisée par d'autres créateurs pour compléter leurs ensembles, comme l'illustre la photo « litigieuse » de L'Art ménager montrant un aménagement de Marcel Gascoin ?
Résolution est prise de me rapprocher des archives de Jacques Hitier pour éclaircir à nouveau cette paternité présumée, en espérant également qu'une main heureuse, parmi les abonnés au feuilleton Gascoin, pourra nous dénicher d'autres illustrations ou, mieux encore, des catalogues Mobilor ou Mullca oubliés dans le grenier d'une école...
Merci à Pierre Gencey de m'épauler si généreusement dans cette recherche, et à vous pour vos messages.

7 juin 2009

des suites dans l'« affaire Gascoin »

Suite aux interrogations soulevées lors de mon premier billet sur la petite chaise dite Gascoin, j'ai poursuivi mon enquête auprès du musée des Arts décoratifs. Là, se trouve le fonds Marcel Gascoin (1907-1986), légué par sa fille, et amoureusement gardé par Guillemette Delaporte, responsable des collections contemporaines à la Bibliothèque des Arts décoratifs.
Pas une trace, pas une photo concernant la chaise et une éventuelle collaboration avec les fabricants Mullca ou Mobilor ! 
La primauté du bois dans les créations de Marcel Gascoin est une évidence, c'est pourquoi le doute subsiste d'autant plus. Une seule photographie d'un prototype de mobilier comportant du métal figure dans les archives, et sa présence dans le fonds ne nous garantit pas la paternité de Marcel Gascoin, sachant qu'il avait formé un atelier au sein duquel travaillait un certain nombre de créateurs, tels René-Jean Caillette, Pierre Guariche, Michel Mortier ou encore Alain Richard, et que Marcel Gascoin aurait ainsi pu détenir des photographies de pièces dont il n'était pas l'auteur.
Avec la collaboration de Guillemette Delaporte, rendez-vous est pris avec l'un de ces anciens collaborateurs, qui devrait nous apporter un éclairage déterminant sur le sujet. La suite, bientôt.

3 juin 2009

projet en cours

Le petit atelier de production de collection*minuscule a soulevé quelques velléités de création dans la maison. J'ai tenté d'aider à l'exécution de l'une d'elle, plus adaptée au public de petite taille semble-t-il (puisque les petites chaises, finalement, intéressent surtout les grands). J'avoue que cette farandole de playmobil me tente bien. Nous n'en sommes qu'au prototype, annoté par mes commanditaires qui souhaitent certaines corrections.
Par ailleurs, je songe également au volume 2 de collection*minuscule, qui devrait voir le jour à la rentrée.
Edit du 7 juin : merci beaucoup pour vos réactions motivantes !

2 juin 2009

jumbolino

Un petit jeu made in Holland rapporté du vide-grenier de Breda le Jour de la reine. Six clowns à assembler au hasard du lancer de dés. Un exemplaire vu chez Collected par Tas-ka, pour les amateurs.